Voter : un droit, et un devoir.

Posted on 2 Déc 2015 | 0 comments


A partir de 1789, voter est devenu, petit à petit, en France, un droit exercé par chaque citoyen et chaque citoyenne de plus de 18 ans.

A la veille des élections régionales qui vont se dérouler les 6 et 13 décembre 2015, je me permets de dire que ce droit devient un devoir.

Il faut bien prendre en compte, en effet, un élément qui va peser sur le travail de la future équipe régionale, lorsqu’elle sera élue :  la participation plus ou moins grande des électeurs au scrutin qui va avoir lieu. Si cette participation, toutes options confondues, se situait en dessous de 50% des électeurs inscrits, il est à craindre que l’équipe élue n’ait pas l’autorité nécessaire pour mettre son programme à exécution.

Et le même problème pourra se poser, quelle que soit l’équipe qui sera élue.

La démocratie est, jusqu’à nouvel ordre, le fondement de notre vie publique. Elle a cette exigence : le pouvoir exercé au nom du peuple doit s’appuyer sur la participation du peuple à la désignation de ceux qui exercent ce pouvoir. Cette règle n’est pas précisée dans notre Constitution, mais elle en conditionne pourtant, de toute évidence, le bon fonctionnement.

Et c’est là que je me permets de m’adresser à mes concitoyens de la Région « Provence-Alpes-Côte d’Azur » pour leur dire l’utilité, voire la nécessité de leur participation au vote qui va avoir lieu.

Une grave menace pèse en effet sur ce scrutin : le fait que de nombreux citoyens, pour de bonnes, ou de moins bonnes raisons, renoncent à aller voter.

Si c’était le cas, ceux qui travaillent au service de notre Région , en qualité de fonctionnaires ou de membres d’associations de toutes natures, se retrouveraient dans une structure dirigée par des élus dépourvus de l’autorité que donne un scrutin exprimé de façon suffisamment claire.

On doit donc en déduire que la Région « Provence- Alpes- Côte d’Azur » a besoin, pour vivre et progresser d’une large participation  au scrutin qui va avoir lieu.

La démocratie, plus que jamais, a besoin de chacun de nous.

 

Pierre Marchou

 

 

 

 

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *