Quelqu’un d’autre.

Posted on 28 Déc 2020 | 1 comment


La lune, là-haut, brillait dans le ciel. Elle avait ce regard sympathique qu’elle nous adresse d’habitude.

Puis le jour, lentement, a réduit sa lumière. Je n’ai plus,maintenant, que la lune sous les yeux. Le reste du paysage que je contemplais a disparu dans l’obscurité.

Et cela s’est passé sans que je n’intervienne.

Il ne peut y avoir que quelqu’un d’autre pour faire fonctionner tout ça.

Ce quelqu’un d’autre ne peut être un homme. C’est évident. Il faut, pour faire fonctionner ce que j’ai sous les yeux, quel qu’un de bien plus fort que toi et moi.

Pardonne-moi le tutoiement que je t’adresse. Il est la conséquence de ce que la lune vient de me dire : nous sommes, toi et moi, les spectateurs de quelque chose qui nous dépasse.

Et ce quelque chose, semble-t-il, est merveilleux.

Bonne année!

Nous en avons besoin pour mesurer cette chance.

Avec mon amitié.

PIerre Marchou

1 Comment

  1. Avec toi cher Pierre, quand tu regardes au dessus de l’horizon…
    Bon courage, bonne année..
    Claude

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.