P A D D

Posted on 20 Avr 2010 | 2 comments


Bonjour,
Le Plan d’Aménagement Durable va faire l’objet d’un débat, lors de la réunion du Conseil Municipal de Vence à la date du 21 avril 2010.

Je crois utile de rappeler que notre Ville est menacée dans l’existence de ses commerces, qui sont pourtant le moteur de notre vie quotidienne. Seul un nouveau parking central, susceptible d’offrir deux heures gratuites de stationnement à tous les automobilistes désirant se rendre en ville, permettra à notre commune de survivre, voire de prospérer.

Je me suis expliqué sur cette question, et des solutions envisageables, sur mon blog «www.06demain.fr ».

L’article est intitulé : « La Ferrage, un atout majeur pour Vence ».

Dut ma modestie en souffrir, je me permets de vous renvoyer à ce texte.

Je vous remercie de bien vouloir le lire, ou le relire.

Pierre Marchou

2 Comments

  1. un nouveau parking oui mais à quel prix ?
    dans certaines villes moyennes de notre département les parkings sont gratuits le samedi et le dimanche et après 20 heures,
    et pourquoi pas 2 heures gratuites la semaine

    Post a Reply
  2. Chère Dany Claret,

    Tu poses la bonne question.

    En effet, la construction, et, ensuite, l’exploitation d’un parking a un coût. Dans l’état actuel des choses, la construction d’un nouveau parking en centre-ville (à La Ferrage, par exemple) nécessite un investissement très important. Pour rembourser les frais de construction, et, ensuite assurer la gestion du parking, l’exploitant de ce parking, qu’il soit une collectivité publique ou une société privée, ne peut pas équilibrer ses comptes en renonçant aux recettes représentées par deux heures de parking gratuit par jour et par personne.

    Il faut donc que le futur constructeur ait une compensation financière qui lui permette d’équilibrer son investissement. Cette compensation peut lui être proposée par notre Municipalité en lui permettant de construire une autre structure, dans la même zone que le parking (toujours La Ferrage): un hotel 3 étoiles par exemple, sur un terrain qui lui serait mis gratuitement à sa disposition. En d’autres termes, le constructeur privé obtiendrait la propriété du terrain où il construirait son hotel, en échange de l’engagement d’offrir , dans le parking à construire, deux heures gratuites.

    Résultat: les automobilistes de Vence et des communes voisines se remettraient à fréquenter le centre de Vence, et ses commerces.

    Notre centre-ville retrouverait la vie qui menace de lui manquer, et bénéficierait d’un hotel qui, loin de nuire aux hotels existants, les aiderait au contraire à élargir la clientèle touristique de la ville.

    Tout cela doit bien entendu être correctement étudié, et correctement négocié.

    Mais le maintien de notre qualité de vie en dépend. Car il est clair que nos commerces sont aujourd’hui menacés par l’absence de gratuité -ou presque – du stationnement en centre-ville. Or que deviendrait notre centre-ville, si tous les commerces qui l’animent étaient amener à « baisser le rideau »?

    Je te remercie de ta remarque, et reste attentif aux réflexions que ma réponse serait éventuellement susceptible de t’inspirer.

    Pierre Marchou

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *