La voix de Vence.

Posted on 11 Sep 2014 | 2 comments


Il y a quelques jours, nous avons assisté, dans la consternation, aux derniers évènements qui ont ensanglanté la bande de Gaza et une partie du territoire d’Israël. Et l’on voit bien que le conflit qui a provoqué ces évènements est encore loin d’avoir trouvé une solution. La menace qui en résulte pour le monde est toujours devant nous.

C’est dans ces circonstance que je me prends à rêver.

Je serais heureux que le Conseil Municipal de Vence considère qu’il a le devoir de s’adresser au Président de la République pour qu’il fasse en sorte que la France, avec les autres pays du monde qui le souhaitent, demande à l’Organisation Internationale des Nations Unies d’assurer, sans plus attendre, la mise en œuvre de la décision qu’elle a prise le 29 novembre 1947.

Comme chacun le sait, cette décision portait sur la création, en Palestine, de deux Etats, l’un pour les Juifs de ce pays, l’autre pour les Arabes de ce même pays. Le premier Etat a été créé, un an plus tard : l’Etat d’Israël. Le second reste, aujourd’hui encore, à créer : l’Etat Palestinien. Seul cet Etat sera en mesure d’assurer, avec Israël comme avec le reste du monde, un dialogue clair et responsable qui permette de construire la paix.

Il n’y a pas, de toute évidence, d’autre organisme que l’O N U qui puisse assurer la création de cet Etat Palestinien, dans le respect des règles démocratiques qu’elle seule peut garantir, et en usant des moyens administratifs, financiers, et, au besoin, militaires qui pourraient s’avérer nécessaires.

La voix de Vence pourrait donc légitimement se faire entendre, parmi beaucoup d’autres voix, pour rappeler l’O N U à son devoir. Car il s’agit de travailler pour la paix, dont le monde, et Vence qui en fait partie, ont tant besoin.

Et il y a, dans ce travail pour la paix, un utile mariage entre le rêve et l’action.

Certes, je dois reconnaître que le rêve et l’action concernent bien d’autres domaines que celui de la paix à Jérusalem. Et la voix de Vence nous invite clairement à agir sur beaucoup d’autres terrains qui intéressent la vie de notre Cité… Mais, cela dit, cette voix n’a aucune raison de se taire lorsqu’elle s’adresse à la conscience de chacun de nous pour y trouver le besoin de vérité et d’amour que réclame la solution du conflit israélo-palestinien.

La Voix de Vence, ou la Voie de Vence?

Les deux, bien sûr, puisque tous les chemins mènent à Vence, ou presque tous…

Pierre Marchou

2 Comments

  1. Que la « voix de Vence » s’élève jusqu’à la prise de conscience de l’ONU.
    Que la « voie de Vence » guide les esprits jusqu’à la paix .
    Merci Pierre pour ton rêve que je partage.

    Post a Reply
  2. Ainsi soit-il !

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *