A VOUS QUI LISEZ MON BLOG

Posted on 10 Jan 2020 | 1 comment


A vous qui lisez mon blog « 06demain.fr » , j’adresse la présente lettre.

En France, on peut constater qu’une grave immobilité paralyse la mise en oeuvre du régime des retraites.

En ce qui concerne le monde : il menace de brûler.

Je nous souhaite, quand même, une bonne année.

Mais ce souhait m’impose, cependant, de vous faire part des questions qui, je crois, nous concernent tous.

Au sujet du projet de réforme du régime des retraites, je rappelle tout d’abord que les citoyens de notre pays sont, par l’intermédiaire des députés, les auteurs de nos lois. En effet, l’article 3 de la Constitution du 4 octobre 1958 précise que la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par la voix de ses représentants, les députés, et par la possibilité de mettre en oeuvre le référendum.

Par ces deux modes d’expression, les électeurs sont, en France, à l’origine des lois en vigueur. Et comme ils les ont mises en oeuvre, il leur revient de les respecter.

La possibilité d’une désobéissance à la loi n’est envisageable qu’en dernier recours, une fois épuisés tous les moyens légaux de faire valoir une revendication ou une contestation. Ces moyens sont nombreux, qu’il s’agisse des différents droits d’opposition, comme la manifestation sur la voie publique, la grève, ou des divers recours juridiques, comme la question prioritaire de constitutionnalité (QPC).

Ces droits et ces libertés, nos députés ont le droit, et le devoir, de les défendre. Malheureusement, il faut bien reconnaître qu’ils ne sont guère présents, aujourd’hui, dans ce débat.

Les syndicats, eux, y sont très présents. Et cette présence est une bonne chose. À condition, toutefois, qu’elle ne nuise pas au travail des députés. On peut regretter, aujourd’hui, que les députés soient peu présents dans le débat politique en France.

Venons en, maintenant, à ce qui concerne le monde : il faut bien voir qu’il menace de brûler.

On pouvait lire dans le journal « Le Monde » daté du 7 janvier 2020 un article alarmant sur l’incendie qui progresse, en Australie, entre l’Etat de Victoria et la Nouvelle- Galles du Sud. « Ce n’est pas un feu de brousse, c’est une bombe atomique. Il cause un enfer, des dévastations indescriptibles » déclarait samedi 4 janvier, sur la radio ABC, Andrew Constance, ministre des transports de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud.

Le feu qui sévit en Australie menace le monde entier. Il est temps que chaque Français, en tant que TERRIEN, se sente concerné par ce drame.

Pierre Marchou

1 Comment

  1. Tout à fait d’accord avec les termes utilisés.
    J’ajoute que le peuple réagit en fonction de ses connaissances et de ses intuitions.
    De sa foi et de la dose d’altruisme dans sa conscience.
    Et qui fournit l’information ? Les médias …. Qui contrôle les médias ? ?

    Post a Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *